Respiration (voies respiratoire et souffle)

Les affections des voies respiratoires inférieures

Les affections des voies respiratoires supérieures (problèmes à la gorge) sont souvent la cause de performances décroissantes. Au moyen d’un examen endoscopique, nous pouvons constater la présence d’éventuelles anomalies et ainsi vous informer s’il est possible d’y remédier par une opération. Pensez alors au cornage, au déplacement dorsal du voile du palais, à l’entrappement de l’épiglotte, etc.

Les affections des voies respiratoires inférieures, autrement dit les affections pulmonaires, peuvent être divisées entre les infections (notamment chez le jeune cheval) et les affections allergiques. Un examen complet et approfondi consiste alors en un examen des voies respiratoires inférieures et en un examen microscopique du liquide du lavage broncho-alvéolaire.

Endoscopie Respiratoire Dynamique: un regard dans la gorge du cheval au travail

Différentes affections de la gorge ou du larynx chez le cheval ont un caractère dynamique et doivent donc être, en fait étudiées lorsque le cheval est au travail. Jusqu’à très récemment, cela n’était rendu possible que par l’utilisation d’un tapis roulant (treadmill). Avec l’ERD, il est désormais possible d’effectuer des examens endoscopiques lorsque le cheval est au travail dans des situations normales.

Depuis l’introduction de l’ERD aux Pays-Bas par la clinique vétérinaire Wolvega, toute une série de chevaux demi-sang et trotteurs ont été entre-temps examinés. Grâce à l’ERD, il a été possible d’établir, chez la plupart des chevaux, un diagnostic clair comme par exemple, le cornage, le déplacement dorsal du voile du palais, la pharyngite. Avoir la certitude que la gorge et le larynx fonctionnent parfaitement, peut avoir de l’importance lorsqu’il s’agit de faire progresser un cheval dont les résultats auraient diminué.

L’ERD nous permet de répondre à des questions qui, jusqu’à très récemment, demeuraient sans réponse. Toutefois, grâce à cette nouvelle technique, nous sommes amenés à changer de stratégie et à sans cesse nous poser de nouvelles questions, afin de pouvoir continuellement nous développer dans la recherche sur les performances du cheval.

Une chose est cependant très claire : l’ERD est une nouvelle technique à laquelle nous ne pouvons plus échapper et que nous devons couramment intégrer aux examens des chevaux dont les résultats baissent ou qui produisent un bruit particulier lorsqu’ils sont au travail.

Certains chevaux produisent un bruit particulier pendant l’effort. Mais quels bruits ont un effet négatif sur les performances (sportives) de votre cheval et lesquels n’en ont pas ? Cette nouvelle technologie permet de pouvoir examiner les voies respiratoires supérieures pendant que le cheval est au travail!