Examen de boiterie-Orthopédie

Examen de boiterie

Les examens orthopédiques consistent en plusieurs étapes qui doivent, en principe être toutes respectées. Comme mentionné précédemment, lorsqu’un cheval est examiné pour la boiterie, il est très important de bien l’observer: maintien, musculation, posture, courbure du dos et condition physique. D’autre part, l’exploration manuelle par palpation est aussi une source d’information pour nous.

Après l’examen statique, nous effectuons un examen dynamique au cours duquel le cheval est observé au pas, au trot, sur surface dure et sur surface souple tout en étant éventuellement monté ou attelé à un sulky. Dans la plupart des cas, nous effectuons également des tests dit de flexion. Afin de pouvoir déterminer où se situe précisément la douleur, nous procédons à une anesthésie locale.

Lorsqu’il est établi où se situe l’origine de la douleur, nous effectuons alors des radiographies et/ou une échographie. Dans le cas où cela n’apporterait pas une réponse définitive, une IRM peut s’avérer une option adéquate.

Radiologie

Toutes nos radiographies sont numérisées, ce qui veut dire que les radiographies sont directement visibles sur écran. Ce système produit des images d’une grande netteté, dont les moindres détails sont parfaitement agrandissables, dans le cas où cela s’avèrerait nécessaire. Les affections comme l’arthrose, les fractures, l’ostéochondrose, etc. sont ainsi aisément diagnostiquées. En plus de notre équipement sur place à la clinique, nous disposons également de deux unités mobiles nous permettant de faire des radiographies, chez vous dans vos écuries.

Echographie

Dans le passé, il était d’usage de ne faire que des radiographies du squelette, afin d’établir un diagnostic chez un cheval boiteux. Les échographies étaient employées uniquement pour des chevaux ayant des problèmes aux tendons.

Grâce à l’énorme développement de l’échographie, nous nous sommes rendu compte que dans la plupart des cas, il n’y avait pas uniquement des lésions aux os , mais qu’il y avait souvent aussi des lésions aux ligaments , tendons, muscles, cartilages et/ou aux capsules articulaires. Grâce à l’échographie, nous sommes en mesure d’établir le diagnostic le plus pointu et donc de pouvoir envisager le traitement ou le pronostic le plus précis.

Il existe de nombreux exemples de chevaux, dont les problèmes de boiterie ou les blessures au dos ne furent pas décelés par radiographies mais qui, grâce à une échographie, ont pu être constatées. Bien entendu, l’échographie est aussi souvent employée comme complément aux radiographies pour mieux étudier certaines anomalies radiologiques. Avant l’injection dans certaines articulations et structures, l’échographie s’avère également un outil précieux. De la sorte, nous avons la possibilité de cadrer l’aiguille de la seringue très précisément, ce qui nous permet de nous assurer que l’injection se fasse au bon endroit.

Dans notre clinique nous utilisons les systèmes derniers cris.

IRM

Nous disposons d’une IRM pour chevaux d’une très grande qualité. Grâce à l’IRM, nous sommes à même d’obtenir le meilleur résultat possible d’un diagnostic d’imagerie médicale. A l’aide de l’IRM, nous pouvons faire des images tridimensionnelles de la jambe ou de la tête de votre cheval. De cette façon, nous pouvons établir des diagnostics plus précis qu’avec n’importe quelle autre technique d’imagerie médicale. L’os, le tendon tout comme le cartilage peuvent être examinés. Pour le diagnostic, le traitement et le pronostic de votre cheval, il est extrêmement important qu’aucune anomalie ne soit omise.

Pour de plus amples informations, veuillez regarder ici: IRM

Thérapie conservative

Après l’établissement du diagnostic, vient le temps du traitement. Du repos, un schéma des mouvements, des ferrures orthopédiques font toujours partie du traitement de revalidation. Indépendamment du diagnostic, il se peut qu’un traitement avec des antidouleurs soit prescrit et éventuellement un traitement intra articulaire. Des compléments alimentaires peuvent le cas échéant, participer au traitement.

Thérapie régénérative

Nous utilisons de nombreux traitements régénératifs que nous élaborons dans notre propre laboratoire. Les traitements régénératifs sont des traitements qui facilitent le rétablissement à l’aide de protéines ou cellules endogènes spéciales. Du sang ou des cellules souches sont extraits du cheval pour ensuite être traités et injectés à l’endroit de la blessure. Ces traitements ont l’avantage d’être endogènes et ils ne causent donc aucun effet secondaire. D’autre part, ils favorisent clairement la guérison des tissus au lieu de la formation de cicatrices.

Des exemples de thérapies régénératives que nous avons utilisées de nombreuses fois, sont les suivants: IRAP (protéine antagoniste de récepteur interleukine 1), PRP (plasma riche en plaquettes) et cellules souches. Pour en savoir plus sur le fonctionnement et les applications de ces produits, veuillez prendre contact avec un de nos vétérinaires spécialisés dans les chevaux de sport.

Thérapie par ondes de choc

La thérapie par ondes de choc extracorporelles est à l’origine un traitement réservé aux humains. Initialement utilisée pour le traitement des calculs rénaux ou urinaires, elle le fut par la suite pour les problèmes orthopédiques, comme l’ostéophyte ou les anomalies à l’épaule.

Le fonctionnement de la thérapie par ondes de choc extracorporelles s’effectue à base d’ondes sonores énergétiques élevées stimulées par une pulsation électromagnétique. Surtout si ces ondes sonores sont dirigées vers un endroit déterminé, elles sont alors en mesure d’éliminer les calcifications.

Les applications de la thérapie par ondes de choc s’effectuent essentiellement au niveau des tissus osseux ou des tissus mous qui sont fortement liés et proches du tissu osseux. De plus, il a été démontré que la thérapie par ondes de choc extracorporelles avait la capacité de dissiper les douleurs, de stimuler la circulation sanguine et de favoriser la guérison.

En fonction du niveau d’énergie utilisée, la thérapie par ondes de choc extracorporelles est principalement employée pour les affections des tendons, les calcifications dans les tendons, les dos douloureux et les excès de formation osseuse dans les cas d’arthrose. En outre, la thérapie par ondes de choc radiales mécaniques peut être utilisée pour les problèmes de tissus mous, par exemple dans le dos.

Chirurgie

Avant une opération chirurgicale, le cheval est examiné. Cet examen pré-anesthésique permet de déterminer les risques liés à l’anesthésie. S’il existe un doute sur le bon fonctionnement d’un organe donné, le vétérinaire peut alors éventuellement décider de procéder à des examens complémentaires comme par exemple, un électrocardiogramme, un examen du sang ou des selles. Dans le cas où il ne s’agit pas d’une opération urgente, le propriétaire du cheval a alors la possibilité de clore une assurance-risque auprès d’un assureur.

Lors d’une intervention chirurgicale avec anesthésie générale, nous utilisons une anesthésie au gaz sous contrôle permanent. De plus, de l’isoflurane, de l’oxygène et une pompe à perfusion sont également mis à contribution. La surveillance du patient pendant l’anesthésie générale s’effectue au moyen du suivi des paramètres vitaux de celui-ci: reflexes, pouls, échanges gazeux, pression sanguine, analyse de la gazométrie artérielle. L’anesthésie au gaz est une méthode sûre et très modulable pour le maintien sous anesthésie comme pour le réveille après celle-ci.

Les chevaux ayant subi une opération sont remis sur pied dans la salle de réveille. Pendant la phase de réveil, de l’oxygène supplémentaire est administré aux chevaux.

Quotidiennement, des chevaux de sport se font opérer dans notre clinique.

La chirurgie orthopédique est très diverse. La chirurgie des tissus mous qui est fréquemment pratiquée dans notre clinique, concerne:

Arthroscopie (opération de visualisation des articulations)

Ténoscopie (opération de visualisation de la bourse séreuse)

Ostéosynthèse (apposition de vis ou plaques pour le traitement des fractures)

Tie Forward (déplacement dorsal du voile du palais)

Tie Back (chirurgie de cornage)

Chirurgie au laser de la gorge